28 octobre 2020

La relation passionnante entre le vin et l’art à travers l’histoire

  • Coffret Dégustation 6 Bordeaux Medailles d'Or - 75 cl Lot de 6
    Ce coffret contient: 1 bouteille de Château Laribiere, 1 bouteille de Château Moulin Boyer, 1 bouteille de Château Haut Redon, 1 bouteille de Château L'Hornes, 1 bouteille de Château Grand Meynau, 1 bouteille de Château Grand Plantey. 6 bouteilles différentes sélectionnées avec soin. Une idée cadeau originale
  • GatoNegro Vin Rouge 0,75 L - Lot de 6
    Nez frais, fruité (arômes de mûres et de cassis), notes d'épices, de vanille et de tabac Ce vin vous séduira par sa douceur, son velouté, et une finale longue et agréable Couleur pourpre aux reflets noirs
  • Coffret Dégustation - Sélection de 6 Vins Rouges du Sud de la France - 6 x 0.75 l
    Couleur: rouge sombre et dense Nez: explosion de fruits rouges (cerise griotte), épices comme le poivre, et herbes sauvages Goût: rondeur et souplesse, très vite les arômes de fruits noirs et d’épices égayent les papilles Recommandations: a déguster avec une volaille ou une viande rouge grillée.
  • AWANFI Aérateur à Vin Décanteur à Vin avec Support Bras Coffret Aérateur de Vin
    🍷【Performant】Cet aérateur à vin vous permet d’aérer votre vin de façon extrêmement rapide afin d’en libérer toutes ses arômes. Il vous aidera à rehausser le goût de votre vin en l’oxygénant efficacement. 🍷【Pratique】Cet aérateur de vin est très facile à utiliser. Vous n’avez qu’à le maintenir au-dessus d’un verre et et verser le vin à travers pour obtenir une aération instantanée qui peut relever la saveur et les arômes du vin afin de vous apporter une meilleure sensation en bouche. 🍷【Accessoire utile】Ce décanteur de vin est fourni avec un filtre, permettant de retenir les éventuels résidus pouvant se retrouver au fond d’une bouteille d’un vieux vin afin de faciliter la dégustation de vin. 🍷【Démontable】Le pied en haut duquel est fixé le décanteur à vin est démontable ce qui rend ce décanteur très facile à nettoyer et à ranger. 🎁【Cadeau idéal】AWANFI aérateur de vin est est présenté dans un coffret élégant qui peut être un cadeau sympa pour les amateurs de vins.
  • Château Fonfroide Bordeaux Vin AOP 750 ml - Lot de 3
    robe grenat, soutenue, brillante avec des nuances rosées traditionnelle
  • Western Cellars - Vin Rouge de Californie - Cabernet Sauvignon - 6x75cl
    Robe rouge rubis, intense et limpide Notes de fuits rouges mûrs, de cerises et de fruits confiturés. Vin rond aux tanins souples et riche en arômes. Ce vin est idéal pour accompagner les viandes rouges ou des fromages.
  • Les Accords de Roche Mazet - Syrah Marselan - IGP Pays d’Oc - Vin Rouge - Millésime 2019 - Terra Vitis - Lot de 6 bouteilles x 75 cl
    Quand la générosité de la Syrah se marie aux arômes de fruits mûrs du Marselan pour révéler un vin charnu et fruité Region: Vin rouge du Languedoc Roussillon; Certifié Terra Vitis La Dégustation vue par Fabrice Sommier : une bouche friande en attaque avec une évolution plus puissante et structurée ; le Syrah & Marselan joue une partition charnue et fruitée qui ne manque pas de générosité. Les Accords Mets & Vins vus par Fabrice Sommier : pour un accord gastronomique : un foie gras poêlé aux airelles; pour un accord puissant : une lotte au safran ; Pour un accord patissier : Une Forêt Noire. Expert des cépages du Pays d’Oc, Roche Mazet élabore des vins de qualité, accessibles, avec chacun une richesse et une vraie personnalité aromatique; Une valeur sûre des cépages du Pays d’Oc.
  • Coffret dégustation - Nero Marone - Découvrte vin d'Italie - 6 x 75 cl
    Ce coffret contient 2 bouteilles de Salice Salentino, 2 bouteilles de Privitivo di Salento et deux bouteilles de Nero Marone Edizione privada. Ces vins accompagneront à merveille plats italiens et viandes. A déguster à température ambiante, ou très légèrement rafraichis.

Le déjeuner des rameurs, par Pierre Auguste Renoir

A travers le vin, le raisin, la vigne ou les dieux eux-mêmes, Bacchus ou Dionysos. Peu importe de quelle manière. Le vin et l’art se sont toujours merveilleusement associés. Il existe d’innombrables œuvres artistiques qui en rendent bien compte et mettent le vin, d’une manière ou d’une autre, au centre. Mais cette relation a évolué à travers l’histoire.

Peintures de la Vallée des Reines dans lesquelles la vinification est observée.
Peintures de la Vallée des Reines dans lesquelles la vinification est observée.

La vérité est que l’histoire du vin remonte entre 4000 et 6000 ans avant JC. Selon des témoignages littéraires et divers matériaux archéologiques, la Mésopotamie aurait pu être le berceau du vin. Sa consommation de vin était réservée aux cercles aristocratiques. C’est en Egypte où l’on retrouve les premières représentations qui se réfèrent au vin.

Plus précisément dans les fresques des chambres funéraires de Louxor et de Sagqarah, où vous pouvez voir de première main l’importance que les anciens Égyptiens accordaient à la viticulture. Les principales régions viticoles étaient le delta du Nil et les oasis du désert libyen et du Fayoum.

Le vin dans l’art gréco-romain

« Les peuples de la Méditerranée ont commencé à sortir de la barbarie lorsqu’ils ont appris à cultiver des oliviers et des vignes. » La citation est de l’historien grec Thucydide. Quoi qu’il en soit, l’influence de la Grèce antique sur le vin est vitale pour le développement de presque toutes les régions viticoles européennes et pour l’histoire du vin lui-même.

Les Grecs croyaient que c’était le dieu Dionysos qui avait donné aux hommes les premières vignes. L’un des exemples les plus représentatifs est celui d’Hermès avec l’enfant Dionysos, une sculpture en marbre grecque, dont la paternité est attribuée au sculpteur Praxíteles de la dernière période classique.

Hermès avec l'enfant Dionysos. Attribué à Paxíteles.
Hermès avec l’enfant Dionysos. Attribué à Paxíteles. Siglo IV a. C.

Le vin ne se trouve pas seulement dans les sculptures des dieux. Aussi dans les récipients dans lesquels il était stocké. La vérité est que le vin, avec l’huile d’olive et le blé, faisaient partie de l’alimentation des peuples qui habitaient autrefois la Méditerranée.

C’était aussi un facteur identitaire de ces cultures. Plus précisément, la consommation de vin et d’huile d’olive marquait très clairement les différences entre Romains et barbares, car ceux-ci se caractérisaient par la consommation de bière et l’utilisation de beurre.

Romains foulant le raisin
Romains foulant les raisins. Maison de l’amphithéâtre. Merida. 2e siècle

À l’époque de l’Empire romain, le dieu du vin fut appelé Bacchus. Il est généralement représenté portant une corne pleine de vin, avec des grappes de raisin sur la tête. Comme d’autres dieux éminents, Bacchus avait ses propres festivals dans lesquels il était adoré: les bacchanales. Et comment pourrait-il en être autrement, dans les Bacchanales, le vin coulait en abondance.

La composante religieuse du vin

Parler de vin dans l’art, c’est parler de fête et de débauche, mais aussi de l’aspect religieux. L’importance du vin de la civilisation du Proche-Orient et de l’Europe occidentale est fondamentalement liée à son rôle dans la fonction sacramentelle. Ainsi, plus qu’un produit de la terre, le vin serait un don de Dieu. L’Église chrétienne consacre le vin, identifié au sang du Christ, et lui attribue un rôle de premier plan dans le rite liturgique.

Vin de dégustation de moine. Aldobrandine de Sienne.
Vin de dégustation de moine. Aldobrandine de Sienne. Séglise XIII.

Au Moyen Âge, l’Église multiplie les plantations de vignes. Dans les monastères, en particulier, les souches sont l’activité agricole prédominante. De cette manière, avec la propagation du christianisme, la consommation de vin est devenue populaire dans toute l’Europe et a été incorporée comme élément fondamental du régime alimentaire de la population. La raison devait être trouvée dans la haute valeur calorique qu’il possédait.

Beatus de Las Huelgas, folio 115. Année 1220. Morgan Library, N.Y.
Beatus de Las Huelgas, folio 115. Année 1220. Morgan Library, N.Y.

Après le Moyen Âge, au XVe siècle et sous l’impulsion des écoles néoplatoniques, la culture classique gréco-romaine commencera à être sauvée de l’oubli. Sans aucun doute, ce sauvetage entraînera un retour sur la scène de Bacchus et Dionysos.

Ainsi, au cours de la période dite de «Renaissance», les fouilles «archéologiques» se multiplieront et la collecte d’œuvres de l’Antiquité inspirera les grands artistes italiens. Avec cela, les dieux et héros grecs repeupleront l’iconographie européenne.

Par exemple, le grand Michel-Ange sculptera le «Baco Ebrio». Dans ce document, le brillant sculpteur de la Renaissance représente le dieu adolescent Bacchus, levant un grand verre, avec une figure à ses pieds qui mange des raisins que le dieu a dans sa main, qui, à ses yeux, dénote son état ivre.

Bacchus par Michelangelo
Bacchus par Michelangelo

Le baroque: frénésie et ivresse

Tout ce qui dans l’art de la Renaissance était sérénité, équilibre, dans l’art baroque, il deviendra mouvement, émotion et passion. C’est peut-être pour cela que Dionysos est l’un des dieux préférés du baroque. Associée au vin, à la frénésie et à l’ivresse, cette représentation sera présente dans de nombreuses œuvres d’art de l’époque.

Pour l’ivresse, celle de « La Bacchanale » du Titien, qui illustre le thème mythologique de l’arrivée du dieu du vin sur l’île d’Andros qui lui était dédié, puisque le vin coulait au lieu de l’eau à travers ses rivières. Ses habitants attendent l’arrivée de Bacchus dédié à la fête du vin. Les couleurs et le mouvement des personnages sont magnifiques et, bien sûr, la splendide nue au repos, du côté de laquelle un garçon ivre marche, titubant!

Bacchanale du Titien.
Bacchanale du Titien.

Velázquez, pour sa part, peindra « Baco’s Triumph », également connu sous le nom de « Los borrachos ». Le dieu apparaît entouré de personnages du peuple. Le visage rougi par l’alcool, ils regardent le spectateur, les faisant partager leur joie.

Le triomphe de Baco, par Velázquez.
Le triomphe de Baco, par Velázquez.

Dans ce cas, comme cela se produit habituellement dans les œuvres mythologiques du brillant peintre sévillan, le dieu est représenté se démarquant du reste des personnages, sa couleur est plus claire et plus lumineuse, comme resplendissante, et sans montrer de signes évidents d’ivresse. Le Caravage, quant à lui, peindra le dieu avec un visage légèrement rougi et des yeux mi-clos.

Bacchus du Caravage
Bacchus du Caravage

Dans un autre ouvrage précédent, Caravaggio poussera ce traitement démystifiant à l’extrême. C’est le « Bacchus malade », où l’on peut contempler le pauvre dieu pâle, d’une teinte presque verdâtre, hagard et aux lèvres blanches, victime de la gueule de bois provoquée par les effets du vin.

Sick Bacchus par Caravaggio
Sick Bacchus par Caravaggio

Bacchus de Rubens s’approche du dessin animé. Fidèle à son style, le peintre flamand représente le dieu bien entré dans la chair, avec un sileno sur le dos et une lionne à ses pieds.

Bacchus de Rubens.
Bacchus de Rubens. 1638-40. Ermitage.

Goyesco costumbrismo

Au XVIIIe siècle espagnol, le vin était très présent, avec l’introduction des premières variétés étrangères. A cette époque, les vins de Castille étaient préférés à la cour, tandis que peu à peu la Rioja gagnait sa place.

La collation de Goya. 1776.

Goya portera le thème du vin à ses peintures. Il le fera notamment en vacances ou en loisirs, où apparaissent les références iconiques au vin. C’est le cas de «La Merienda», un tableau dans lequel on peut voir quelques bouteilles de vin par terre, à côté des plats. Deux des majos toast avec du vin dans des verres en cristal. Dans ces scènes espagnoles populaires, Goya utilise le vin pour exprimer la joie de vivre.

Également de Goya, « The Autumn », station du dieu Bacchus, également connu sous le nom de « The Harvest » le montre, un millésime moderne. Dans ce document, un jeune homme, assis sur un mur de pierre et vêtu de jaune, une couleur qui symbolise l’automne, offre à une dame une grappe de raisin noir.

Le millésime de Goya
Le millésime de Goya. 1787.

L’élégant garçon essaie d’atteindre les raisins, réservés cependant aux adultes. Dans les champs, les paysans s’affairent à ramasser les fruits, courbés sur les vignes, tandis que l’un se tient debout en regardant ses maîtres. La vallée fertile est fermée au fond par de hautes montagnes, rappelant la Sierra de Gredos, près des arènes de San Pedro (Ávila).

Le vin et l’art aux XIXe et XXe siècles

Si l’on passe à l’impressionnisme, Pierre Auguste Renoir est l’un des peintres qui rapproche le plus souvent le vin de ses tableaux. Tel est le cas de « Le déjeuner des rameurs », toute une chanson à la joie de vivre. Une peinture dans laquelle le vin joue le rôle d’accompagnement parfait pour un déjeuner parfait. La table elle-même est un affichage, un exercice dans la plus belle des natures mortes, et le vin est le protagoniste absolu.

Le déjeuner des rameurs, par Pierre Auguste Renoir
Le déjeuner des rameurs, par Pierre Auguste Renoir. 1881.

Dans le post-impressionnisme, Van Gogh apportera également du vin à ses tableaux, comme dans sa « Nature morte avec une bouteille et deux verres ». Dans « Le Vignoble d’Arles », le peintre récupère le moment de la vendange dans un coucher de soleil automnal qui enveloppe le vignoble dans des tons rougeâtres.

Le vignoble d’Arles, par Van Gogh. 1888.

L’éclairage de l’image est loin de la réalité et n’est pas naturel. Cependant, le placement des objets et de la scène représentés est très réaliste. C’est le choc de ces deux réalités qui parvient à déloger le spectateur, comme tout tableau de Van Gogh.

Cézzane a également donné un rôle important dans certaines de ses peintures, comme c’est le cas de son œuvre « Les joueurs de cartes », dans laquelle une bouteille de vin apparaît au centre de la scène.

Les joueurs de cartes de Paul Cézanne
Les joueurs de cartes par Paul Cézanne. 1890–1895.

Si nous entrons dans l’avant-garde, l’expressionnisme avait l’un de ses principaux représentants à Edvard Munch. Comme d’habitude avec les pintos nordiques, son « Autoportrait avec une bouteille de vin » n’est pas une représentation de l’apparence physique, mais une expression psychologique de ses dilemmes internes.

Edvard Munch, autoportrait avec bouteille de vin
Autoportrait avec une bouteille de vin, par Edvard Munch. 1906.

Dans le cas du cubisme, le génie de Picasso inclura dans ses célèbres demoiselles d’Avignon une grappe de raisin aux pieds de la célèbre Vénus. Pour sa part, La bouteille de vin C’est un exemple clair de la présence du vin dans l’œuvre de l’auteur de Malaga. Cette gravure date d’environ 1922 et peut être vue dans la salle d’art du Musée Vivanco de la Culture du Vin.

Bouteille de vin. Pablo Picasso.
Bouteille de vin. Pablo Picasso. 1922.

  • Cavist Cave à vin 28 bouteilles de Conservation CAVIST28, 70L pose libre Professionnelle Inox, WineCellar Réfrigérante Thermo Electrique multi température 11°C-18°C, Silencieuse, Porte vitrée anti UV
    - Cave à vin 28 bouteilles - Design élégant avec portes en acier inoxydable - Capacité 70L - Réglage de la température de 11°C à 18°C - Affichage électronique de la température - Contrôle digital - Eclairage LED avec interrupteur - Technologie silencieuse - Système anti-vibration - Système thermoélectrique - 6 clayettes en bois
  • Klarstein Vivo Vino - Cave à vins, Porte en verre doublement isolée, 52L, 18 bouteilles standards, 5 étagères amovibles, Eclairage intérieur LED, Consommation : 70W, Noir
    ELEGANCE: Derrière sa porte vitrée à double isolation, vous pouvez ranger jusqu'à 18 bouteilles, mises en scène avec élégance grâce à l'éclairage LED en rampe. Le frigo bénéficie en outre d'un écran de contrôle tactile. MODERNITE: Le Design du Vivo Vino mise sur l'élégance et la modernité pour présenter comme il se doit vos meilleurs bouteilles. En cela, le frigo-cave à vin se destine à être utilisé dans les bars, hôtels et restaurants de la haute gastronomie. REGLAGE PRECIS: Le frigo vous offre la possibilité de régler la température de refroidissement, plage de températureS : 11 à 18 ° C, l'affichage de la température est possible en Celsius et en Fahrenheit FAIBLE CONSOMMATION: Cave à vin réfrigérée peu bruyante et économe en énergie avec seulement 164W de consommation, ce qui lui a valu d'être classée dans la classe énergétique B. Enfin, son faible bruit de fonctionnement (30 db) finira de vous séduire. QUALITÉ: En 2008, Klarstein a commencé à tourner la tête du monde des produits ménagers. L'union entre des matériaux de qualité et des designs contemporains inspire la création d'une gamme impressionnante de produits qui ne cesse de croître.
  • Cavist Cave à vin 21 bouteilles de Conservation CAVIST21 Dual Zone 65L pose libre Professionnelle Inox, WineCellar thermo électrique multi température 7°C-18°C, Silencieuse, Porte vitrée anti UV
    - Cave à vin 21 bouteilles - Cave de température 2 zones : · Vins blancs / Champagnes / Rosés · Vins rouges / Porto. Pieds ajustables. Niveau sonore : 38 dB - Design élégant avec porte en acier inoxydable - Capacité 65L - Réglage de la température : · Zone supérieure de 7°C à 18°C · Zone inférieure de 12°C à 18°C - Affichage électronique de la température - Contrôle digital - Eclairage LED avec interrupteur - Technologie silencieuse - Système anti-vibration - Système thermoélectrique - Porte réversible - 6 clayettes en bois
  • Cavist Cave à vin 18 bouteilles de Conservation CAVIST18 52L pose libre Petite Professionnelle Inox, WineCellar réfrigérante Thermo Electrique multi température 11°C-18°C, Silencieuse, Porte vitrée
    Cave à vin 18 bouteilles - Capacité 52 L Design élégant avec portes en acier inoxydable Réglage de la température de 5 °C à 22 - Système thermoélectrique - °C Porte vitrée traitée anti-UV Affichage électronique de la température Contrôle digital - Eclairage LED avec interrupteur Technologie silencieuse Système anti-vibration 5 clayettes en bois