Génépi - Gentiane - Cave des Vins
NOUS VOUS RAPPELONS!
Laissez-nous vos détails de contact et nous vous rappellerons dans les plus brefs délais.

Génépi - Gentiane Il y a 3 produits.

Génépi - Gentiane

Résultats 1 - 3 sur 3.
  • DESCRIPTIONAlcool a base de plantes - Génépi - Gentiane - 100cl - 15°DETAILS DU PRODUIT Pays / Région :France - Degré d'alcool :15° Contenance :100cl

    5,15 €
  • DESCRIPTIONAlcool a base de plantes - Génépi - Gentiane - Salers - 100cl - 16° Un grand apéritif de terroir ! Le plus ancien apéritif de Gentiane du Massif Central, créé en 1885, fidèle à ses racines auvergnates.Un parfum unique et une amertume caractéristique revendiqués par les amateurs de gentiane authentique.DETAILS DU PRODUIT Pays / Région :France - Producteur :Salers Degré d'alcool :16° Contenance :100clLA MARQUESite internet :

    14,56 €
  • DESCRIPTIONAlcool a base de plantes - Génépi - Gentiane - Chartreuse - 70cl - 40° Le « Génépi » est un terme générique donné par les habitants de la région à plusieurs plantes arômatiques (armoises) des Alpes.Pour les montagnards, la tradition est de récolter ces plantes en août et de les faire macérer dans de l’alcool.Chaque montagnard a sa recette secrète pour faire du Génépi.Les Chartreux, qui ont distillé des plantes depuis plus de 400 ans, ont leur propre recette secrète de Génépi, comprenant plusieurs macérations et distillations. Ce procédé particulier permet aux plantes alpines de délivrer tous leurs arômes.DETAILS DU PRODUIT Pays / Région :France - Producteur :Chartreuse Degré d'alcool :40° Contenance :70clLA MARQUEEn 1605, le maréchal d’Estrées remet aux moines de la Chartreuse de Vauvert, à Paris, un manuscrit révélant la formule d’un « élixir » (contenant la quasi-totalité des plantes médicinales de l’époque), dont nul ne sait l’origine.A cette époque, en effet, seuls les moines et les apothicaires possèdent les connaissances nécessaires au travail des plantes.En 1611, le Cardinal de Richelieu remercie avec chaleur le Révérend Père de la Chartreuse de Paris; celui-ci lui avait envoyé un bézoard l’ayant soulagé d’une « fâcheuse maladie ».(bézoard : pierre trouvée dans l’appareil digestif de certains animaux, à laquelle on attribuait des vertus médicinales).Trop complexe, la recette de cet élixir – surnommé « Elixir de longue vie » – semble n’avoir été que partiellement utilisée pendant plusieurs décennies à Paris.En 1737, le Monastère de la Grande-Chartreuse (proche de la ville de Grenoble) décide d’en faire une étude exhaustive. L’apothicaire de la Grande-Chartreuse, Frère Jérôme Maubec, est chargé de cette tâche. Il parvient à fixer définitivement la formule de ce qui devient l’Elixir Végétal de la Grande-Chartreuse.Site internet :

    26,74 €
Résultats 1 - 3 sur 3.